29 mars 2009

samedi c'est marché et c'est toujours en couleurs








Cette table est décidément idéale comme présentoir à marché du samedi : un gros poisson rouge aux yeux rouges appelé fort à propos rouget (de la Cotinière, tout le monde ne peut pas pêcher son propre rouget en baie de Canala) , et trois maquereaux vidés et sans tête, des doigts de sorcière blancs, roses et verts,, un collection de nez de Pinocchio et autant de mensonges, deux petits choux et un gros chou fleur, une tortue au sucre. Des fleurs de toutes les couleurs qui deviennent des coeurs de toutes les couleurs pour écrire des lettres d'amour
(LETTRES D'AMOUR
"Toutes les lettres d'amour sont
Ridicules.
Ce ne serait pas des lettres d'amour
Si elles n'étaient pas
Ridicules.
Moi aussi, dans le temps, j'en ai écrit ;
Elles étaient, comme les autres,
Ridicules.
Les lettres d'amour, si l'amour existe
Doivent être
Ridicules.
Mais au bout du compte,
Ce sont les gens qui n'écrivent jamais
De lettres d'amour
Qui sont ridicules."
Fernando Pessoa, in Lettres à la fiancée, Rivages poche, 1991.),

des petits papiers de toutes les couleurs pour faire une guirlande, un collier en ivoire végétal de toutes les couleurs...

4 commentaires:

Agnès a dit…

C'est joli! ...et apetissant!

christine a dit…

et délicieus...

christine a dit…

euh délicieux delicious

Anonyme a dit…

je ne vais plus oser faire de photos de mon marché
et puis si...